Saint Ferriol     11 Aude


— Image panoramique à 360 degrés —



Saint Ferriol   (11 Aude)


Vue générale




Prise de vue : Mardi 29 Juillet 2008, 14:55


Cliquez sur l'icône à droite de la photographie ci-contre pour voir l'animation en mode "Plein écran".

Eglise de Saint Ferriol, 11 Aude, Photographie panoramique verticale en légère surélévation.

— HISTOIRE et MÉMOIRE—


Saint de la Narbonnaise martyrisé au IIIe siècle, Ferréol ou Ferriol a donné son nom à un lieu de prières (Sanctus Ferreolus, 1155) qui devint ensuite une cure qui fut longtemps unie au chapitre collégial de Saint-Paul-de-Fenouillet. Le site de cette implantation humaine était loin, au Moyen Age, d’être un désert. Outre la relative proximité de Laval puis de Quillan, les environs immédiats de la communauté étaient occupés par le village et château de Dent (Villa de Dente, 1231) qui sera inhabité dès le début du XVIe siècle et dont il ne reste aujourd’hui que quelques substructions perdues sur un mamelon envahi par la végétation. Plus bas dans la vallée, en direction de Saint-Julia, il y avait la chapelle et ancienne seigneurie de Sainte Eugénie. Enfin, certains textes font état d’une localité appelée Moucha dont il ne reste plus de traces. N’oublions pas qu’était uni à la seigneurie de Saint-Ferriol le domaine agricole de l’Espinet, certainement une ancienne villa gallo-romaine qui comprenait plusieurs fermes et un prieuré. Quant à l’agglomération actuelle, sa date de fondation remonte au XIVe siècle, quand furent mises en place les bastides de la vallée d’Arèse destinées à repeupler et sécuriser l’axe de communication avec le Roussillon que constituait la route du Saint-Bertrand vers le col de Saint-Louis. Le château de Saint-Ferriol, qui date du XVIe siècle, est un exemple bien conservé de l’architecture de cette époque charnière de la fin de la Renaissance. Les seigneurs de Saint-Ferriol furent assez nombreux depuis le XIVe siècle. Ainsi on connaît un certain Pierre Roques, d’Alet, qui eut maille à partir avec l’autorité ecclésiastique, puis Pierre Martin et les familles de Plaigne et de Peyrat. La famille seigneuriale la plus connue demeure celle d’Espéronnat qui est à l’origine de la construction du château et portait le titre de baron de Saint-Ferriol (ou Saint Féréol). N’oublions pas qu’un Jean d’Espéronnat, curé d’Escouloubre au XIXe siècle, est vénéré tel un saint pour avoir construit un canal d’irrigation qui a pu alimenter en eau ce village du piémont pyrénéen. Le fief de Saint-Ferriol appartint (après avoir été tenu par la famille d’Espéronnat), à la suite d'une alliance entre les deux familles (voir ci-dessous au § "Personnalités liées à la commune"), à la maison Dax issue d'une ancienne lignée de consuls de la cité de Carcassonne au Moyen Âge anoblis par lettres patentes du roi Charles VII le 1er juillet 1457 et implantée dès le xve siècle en Haute vallée de l'Aude notamment à Axat, La Serpent et Leuc.

(Source du texte ci-dessus : Wikipédia)
Photographie panoramique verticale en légère surélévation
Prise de vue : Mardi 29 Juillet 2008, 14:55





Aux citoyens de Saint-Ferriol
— Morts pour la Patrie —


Conflit 14/18
BERTRAND François Jules, 1914-1918
    † 09/08/1916 à Damloup, 55 Meuse
BEYT Joseph Marius Narcisse, 1914-1918
    † 07/03/1915 à Muhlbach-sur-Munster, 68
CANAVY Barthélémy Joseph, 1914-1918
    † 10/07/1919 à Châlons-sur-Marne, 51 Marne
GRASTILLEUR Marcellin, 1914-1918
    † 30/11/1917 à Fleury-sur-Aire, 55 Meuse
JEAN Joseph Pierre Antoine, 1914-1918
    † 20/08/1917 à Louvemont, 55 Meuse
PARIS Jean François, 1914-1918
    † 15/09/1914 à Contrexéville, 88 Vosges
PÉCHOU Charles Marie Joseph, 1914-1918
    † 04/03/1915 Vauquois, 55 Meuse
RIVIÈRE Barthélémy Augustin, 1914-1918
    † 22/08/1914 à Lunéville, 54 M&Moselle
RIVIÈRE Jean Pierre, 1914-1918
    † 16/12/1915 à Massiges, 51 Marne
ROUGÉ François Antoine, 1914-1918
    † 29/10/1918 à St-Germainmont, 08 Arden.
ROUGÉ Marius Antoine, 1914-1918
    † 20/08/1914 à Dieuze, 57 Moselle
RUFFIÉ Louis Albert, 1914-1918
    † 23/09/1914 à Spada, 55 Meuse
SAUNIÈRE Eugène Jacques, 1914-1918
    † 22/08/1918 à Compiègne, 60 Oise
VERGÉ Guillaume, 1914-1918
    † 11/02/1915 à Bourges, 18 Cher

Conflit 39/45
BOURREL Louis Paul Victor, 1939-1945
    † 11/11/1942 à Casablanca, Maroc
GAVIGNAUD Jean Joseph, 1939-1945
    † 19/06/1944 à Breslau, Pologne
PÉCHOU François Marius, 1939-1945
    † 05/06/1940 à Ostel, 02 Aisne
ROUGÉ René, 1939-1945
    † (absence de renseignements)
VAYSSE Marcelin, 1939-1945
    † 14/03/1945 Montbéliard, 25 Doubs
ROUSSEL Jean (absence de renseignements)

Relevé des noms des soldats Morts pour la France inscrits sur le Monument aux Morts de la Commune de Saint Ferriol.
Voir également le relevé éffectué par Bruno LAFITTE, en date du 24.09.2003,
sur la base Mémorial GenWeb.

(Prise de vue : Mardi 29 Juillet 2008, 15:04)


— Mode de prise de vue —



Élévation du mât télescopique à proximité du château de Saint Ferriol.

Pour la réalisation des photographies semi-aériennes contenues dans cette page, la tête de mât a été portée à une hauteur de 18 mètres par rapport au sol.

Matériel mis en oeuvre :
• Mât télescopique, de marque FIRECO EUROMAST "Maxi Primo" (Fabriqué en Italie)
• Tourelle-photo TW-7000, de marque "PHOTOSCOPIC" (Fabriqué en France)
• Photoscope COOLPIX 8800, de marque "NIKON" (Fabriqué au Japon)


(Prise de vue : Mardi 29 Juillet 2008, 15:04)

Eglise et village, Saint Ferriol, 11 Aude.
Elévation du mât télescopique en contrebas de l'église de Brouilla.



Voir Saint-Ferriol sur : Google Maps

— Mât télescopique —



Extincteur 5Kg au CO2, de marque DESAUTEL (65 bars), permettant l'élévation automatique et sans effort, du mât télescopique pneumatique.

(Prise de vue : Mardi 4 Février 2014, 13:46, Commune de Brouilla - 66 Pyrénées-Orientales)

Extincteur 5Kg CO2 DESAUTEL permettant l'élévation du mât télescopique pneumatique.

 

Retour Accueil SUDALTIM

Haut de page : photographie panoramique semi-aérienne à 360 degrés réalisée au moyen d'un mât télescopique.
Prise de vue : Mardi 29 Juillet 2008.
04 68 73 27 86     Une réalisation ® www.sudaltim.com     06 67 25 44 39
Images obtenues au moyen d'un mât télescopique pneumatique EUROMAST MAXI PRIMO équipé, en tête, d'une tourelle-photo PHOTOSCOPIC TW 8400-N
supportant un appareil photo numérique plein format NIKON D700 monté avec un objectif AF-S NIKKOR 24-70mm 1:2.8G ED.
Page mise à jour le Samedi 25 Octobre 2014